2 juillet 2010, Cinémas et logement : regards éclectiques

22 06 2010

Vendredi 2 juillet à 19h30, les équipes de Paroles d’Images et de SNL Logement vous invitent à une projection de quatre courts-métrages autour de la thématique du logement. Une programmation a été réalisée en commun et a débouché sur un choix éclectique, allant du clip au film d’animation, du regard décalé au discours militant… Vous pouvez consulter ci-dessous de courts résumés des films programmés.

La projection sera présentée par Emilie Bonvalet et Emilie Delbey, pour SNL Logement et Rémy Besson, Fanny Lautissier et Pier-Alexis Vial pour Paroles d’Images. Elle durera environ une heure et un petit débat aura lieu ensuite,  avant que nous partagions un verre tous ensemble.

La soirée se déroulera à la Maison des associations du 10ème, au 206 Quai de Valmy (juste au dessus du Point Ephémère). Métro : Jaurès (ligne 2) ou Louis Blanc (ligne 7). Entrée gratuite.

Nous espérons vous y retrouver nombreux!

Programmation

Flat Life, Jonas Geirmaert, 2004, 10′ : Quatre personnages tout ce qu’il y a de plus ordinaires essaient de vaquer à leurs occupations quotidiennes tout ce qu’il y a de plus banales : accrocher un tableau au mur, construire un château de cartes, faire la lessive et regarder la télévision. Seul problème ? Ces quatre personnages vivent l’un à côté de l’autre dans un immeuble aux murs capricieux.

L’amour existe, Maurice Pialat, 1960, 22′ : « L’amour existe – un documentaire poétique, politique, et autobiographique réalisé en 1960 sur le thème de la banlieue – suggère que ce dernier serait le point d’entrée d’une oeuvre placée sous le signe de l’amour. Amour du cinéma, amour de l’art, amour de ce qu’il y a de plus beau dans l’homme, la part d’enfance qui reste. » (Le Monde, 2007).

Tango, Zbigniew Rybczynski, 1980, 8’10 : Entre les quatre murs d’une pièce se déroulent différentes situations mettant en scène les différents locataires à différentes époques. Un film expérimental et une métaphore philosophique.

Music for one apartment and six drummers, Ola Simonsson et Johannes Stjärne Nilsson, 2001, 9’34 : Six musiciens profitent du départ d’un couple de personnes âgées pour investir leur appartement et donner à partir de simples objets, un concert en quatre mouvements : cuisine, chambre, salle de bains et salon.

Publicités